Reis portugais

Reis portugais

Le reis fut la monnaie officielle du Portugal de 1838 à 1889. Ses tirages relativement limités en font une belle monnaie de collection à posséder dans son portefeuille de pièces d’or d’investissement.


Les différents types de pièces

Il y a 0 super types trouvés.

Aucun super-type

Description

On retrouve presque sur le revers de tous les reis les armoiries du Portugal : le blason couronné et revêtu du manteau royal. Les cinq écus du blason représentent les cinq rois musulmans que le roi Afonso Henriques défit lors de la bataille d'Ourique et les points à l’intérieur des écus les plaies du Christ. On retrouve tout autour du blason les 7 châteaux du Royaume Maure d'Algarve, dernier royaume conquis. En bas de la pièce est inscrite sa valeur nominale.

Les portraits des monarques qui se succédèrent à l’époque figurent sur l’avers : Maria II (1834-1853), Pedro V (1826-1828) et Luiz I (1861-1889). La titulature porte le titre du monarque (son nom + PORTUGAL ET ALGARB REX) et le millésime de la pièce.


Caractéristiques

Valeur Faciale Poids matière pur (g.) Poids brut (g.) Diamètre (mm) Epaisseur (mm) Fiscalité
3.24618 3.54000 19.48 0.83 Métaux précieux

Histoire

L’histoire de la monnaie portugaise est corollaire de l’histoire maritime du pays. Peuple de navigateurs tournés vers l’extérieur, le Portugal et ses nombreuses colonies ont permis à leurs monnaies de circuler à travers le monde entier. Les pièces en or portugaises (reis,  cruzados, escudos) avaient de ce fait une légitimité universelle.


Toutes les monnaies furent exprimées en reis et en unités décimales à partir de 1836 jusqu’à 1910 (fin de la monarchie portugaise et début de la République du Portugal).


A partir du système décimal, le reis devient la monnaie officielle du Portugal. Il se décline en 5 formats, dont certains, en fonction des millésimes, diffèrent au niveau du poids.

- 1000 reis (1,9 g)

- 2000 reis (3,54 g)

- 2500 reis (4,78 g pour ceux frappés en 1838, tirage très confidentiel)

- 2500 reis (4,48 g pour ceux frappés en 1851 et 1853)

- 5000 reis (9,56 g pour ceux frappés en 1838)

- 5000 reis (8,96 g pour ceux frappés en 1851)

- 5000 reis (8,86 g pour ceux frappés à partir de 1860)

- 10 000 reis (17,73 g de 1878 à 1889).


Le reis portugais est comme de nombreuses monnaies en or officielles de l’époque, conçu pour commercer. Il est donc composé d’un alliage solide (917.00‰).


Atouts

Les reis portugais sont des pièces que l’on retrouve généralement en bon état de conservation. Comparé aux cruzados et escudos en or, le reis est une meilleure monnaie d’investissement, plus accessible, même si ses tirages étaient relativement limités. Certains millésimes sont même exceptionnels du fait de leur faible tirage et relèvent donc de la numismatique pure. Voilà pourquoi certains reis de même valeur nominale peuvent connaître de grands écarts de prix.

C’est une belle pièce à la fois numismatique et d’investissement pour qui veut posséder un peu d’histoire des grands navigateurs explorateurs.


AuCOFFRE.com

Ce site web utilise différentes technologies, telles que celle des cookies, et traite vos données à caractère personnel, comme les adresses IP et les identifiants de cookie afin de réaliser des mesures d'audience et de personnaliser votre expérience d'utilisation sur le site. Cliquez ci-dessous si vous consentez à l'application de cette technologie ou sur "Préférences" pour en savoir plus.
Vous pouvez changer d'avis et modifier votre consentement à tout moment en cliquant sur le lien « Cookies » présent en pied de page ou dans la rubrique 'Aide' du menu'.