Souverain Australien

Souverain Australien

Les différents types de pièces

Il y a 0 super types trouvés.

Aucun super-type

Description

Le Souverain australien est une déclinaison du Souverain britannique. Frappée avant le passage au système décimal, c’est une pièce d’investissement classique peu demandée, avec un potentiel de prime intéressant.

Caractéristiques

Valeur Faciale Poids matière pur (g.) Poids brut (g.) Diamètre (mm) Epaisseur (mm) Fiscalité
7.32417 7.99000 22.10 1.65 Cours légal

Histoire

Histoire et caractéristiques de la pièce
Avec l’indépendance des Etats-Unis, les Anglais se tournèrent vers l’Australie pour y envoyer leurs prisonniers. Ces premiers colons utilisèrent en guise de monnaie le troc et des pièces étrangères qui arrivaient sur les navires de commerce.
En 1800, un arrêté fixa la valeur des pièces d’or alors en circulation : les « joes » et les « demi-joes » portugais, ducats et guilders hollandais, mohurs d’or et pagodas des empereurs Mogols des Indes, puis plus tard des pièces d’or britanniques.
La découverte de filons d’or en Australie à  partir de 1851 allait changer le paysage monétaire du pays.
Seul problème, transformer l’or des mines en pièces était une prérogative royale. Il fut donc décidé d’ouvrir un bureau de contrôle (au lieu d’une Monnaie Royale Australienne) qui produirait des lingots et non pas des pièces.
Ces lingots servirent de garantie à  la monnaie papier émise alors.
C’est en 1855 qu’ouvrit une succursale de la Monnaie Royale à  Sydney qui frappa des Souverains australiens à  compter de cette date. Jusqu’en 1870, les pièces furent frappées à  l’effigie de la Reine Victoria avec au revers les inscriptions SYDNEY MINT et AUSTRALIA.
Les émissions australiennes postérieures sont des déclinaisons des pièces frappées en Angleterre. Elles se distinguent par la marque des ateliers émetteurs :
S pour Sydney
M pour Melbourne
P pour Perth

Les Souverains australiens ont été frappés à  partir de 1855 et le dernier en 1931. Emis pour le commerce pur, leur alliage résistant (917,00‰) leur permettait de circuler et de supporter les transports sans trop s’abîmer. Le Souverain australien existe en deux formats : Souverain (7,98 g) et demi Souverain (3,99 g).

Description
Les premiers Souverains australiens furent frappés avec le portrait du profil gauche de la reine Victoria sur l’avers à  différents âges, de 1855 à  1901.
De 1902 à  1910 : on retrouve le portrait du roi Edward VII (profil droit)
De 1911 à  1931 : George V (profil gauche).

Le revers diffère en fonction des millésimes :
- Jusqu’en 1870 : couronne royale surplombant l’inscription AUSTRALIA, le tout ceint deux branches d’olivier reliées par un ruban. Sur le haut de la pièce, on peut lire l’inscription SYDNEY MINT et en bas, soit ONE SOVEREIGN, soit HALF SOVEREIGN, en fonction du format de la pièce.
- Jusqu’en 1887 : armoiries britanniques avec l’écusson festonné où figurent les armes de l’Angleterre, de l’Irlande et de l’Ecosse.
- A partir de 1871 jusqu’à  1931, c’est le célèbre George terrassant le dragon dessiné par Benedetto Pistrucci qui figure sur le revers des Souverains australiens.

Ses atouts
C’est une pièce aux caractéristiques tout à  fait similaires à  celles du Souverain britannique. Moins connue, elle est moins demandée et donc une prime généralement moins élevée que le Souverain britannique, l’exotisme australien en plus.

AuCOFFRE.com

Ce site web utilise différentes technologies, telles que celle des cookies, et traite vos données à caractère personnel, comme les adresses IP et les identifiants de cookie afin de réaliser des mesures d'audience et de personnaliser votre expérience d'utilisation sur le site. Cliquez ci-dessous si vous consentez à l'application de cette technologie ou sur "Préférences" pour en savoir plus.
Vous pouvez changer d'avis et modifier votre consentement à tout moment en cliquant sur le lien « Cookies » présent en pied de page ou dans la rubrique 'Aide' du menu'.