Réf. 850710005 1 gramme d'or pur - Souverain (LSP) Issu d un lot de 100 Elizabeth II

Référence :
850710005
Millésime :
Divers
Etat :
SPL
Localisation du coffre :
Suisse
Poids brut :
1.00 g
Poids net :
(or pur): 1.00 g
Diamètre :
0.00 mm
Epaisseur :
0.00 mm
Pays d'origine :
GRANDE BRETAGNE
Métal précieux :
OR
Principal métal vil :
Titre :
999.999 ‰
Graveur :
Atelier :
Londres
Millésime de ce type :
Divers
Tirage :
Fiscalité :
Cours légauxInformations sur la fiscalité

Vente en cours de validation

Voir un produit similaire

Paiement 100% sécurisé! Paiement 100% sécurisé!
Contrôle anti-fraude
Protocole sécurisé SSL

Mode de paiement

En savoir + Information

stype_1_03

Souverain Elisabeth II Tête avec tiare 2012 (avers)

C’est la plus ancienne pièce éditée par la Royal Mint et la plus emblématique de la Grande-Bretagne, aussi célèbre que l’hymne britannique God Save the Queen.

Pays d'origine : Grande Bretagne
Métal précieux : Or
Métal vil : Cuivre
Titre : 916.667‰ 

 

Histoire
Créée en 1489 à  la demande du Roi Henry VII, la version moderne telle qu’on la connait aujourd’hui réapparait en 1817, sous le règne du roi George III, quand le souverain a nouveau cours légal en Angleterre. A l’apogée de l’empire britannique, les souverains or étaient une monnaie si puissante qu’on les appelait « l’armée de St George ». Ils ont ainsi contribué à  la formation et au renforcement de l’empire britannique. En raison de son caractère historique et universel, le souverain était surnommé « médaille d’or de la survie ».

Caractéristiques
Monnaie de change internationale, le souverain était prévu pour circuler. Sa teneur en or est de 22 carats, ce qui la rend moins vulnérable aux transports que ses homologues de 24 carats. Son titre est de 916,67‰, le reste étant un alliage à  base de cuivre pour renforcer la pièce.
Le souverain se décline en cinq formats :
- le souverain quintuple (5 Livres)
- le souverain double (2 Livres)
- Le souverain
- Le demi-souverain (10 schillings)
- Le quart de souverain

Description
C’est presque toujours la mythique figure de St George pourfendant le dragon qui est représentée au revers du souverain depuis sa création. En 1817, le graveur italien Benedetto Pistrucci (1783-1855) redessine le fameux St George terrassant le dragon. Malgré quelques modifications au cours des années, le dessin est essentiellement le même aujourd’hui. On peut y voir une volonté de témoigner de la grandeur de St George.
Sur l’avers des souverains figurent les têtes des monarques qui se sont succédé sur le trône d’Angleterre.
Il existe presqu’autant de dessins sur l’avers que de millésimes.
- George III tête laurée (1817-1820)
- George IV (1821-1830)
- William IV (1831-1833, 1835-1837)
- Victoria (1838-1901)
- Edouard VII (1902-1910)
- George V (1911-1932)
- George VI (1937)
- La Reine Elisabeth II (de 1957 à  nos jours)
Tous ces portraits présentent des changements au sein du même règne : tête nue, tête laurée, tête jeune, ancienne, jubilée… La Reine Elisabeth illustrant le souverain en est à  son quatrième portrait.

On notera que le traditionnel Saint George a parfois été remplacé par un écusson sur le revers de certains millésimes (de 1825 à  1887 et pour le jubilée de la reine Elisabeth II).

Ses atouts
C’est la pièce « passe-partout », universellement reconnue et qui s’échange sur les marchés du monde entier. Les souverains or ont été frappés en si grand nombre en raison de l'ancienne étendue du royaume britannique qu'aujourd'hui encore, ce sont des pièces d'investissement très populaires dans le monde entier, commercée à  valeur proche d’une pièce en or de 24 carats.

Anecdotes
Le souverain a en effet été surnommé « médaille d’or de la survie ». Cela commence dès 1916 où les pilotes sont rémunérés avec des petits paquets de 4, 6, 8 ou 12 souverains or (pour lesquels ils signent un formulaire avant chaque vol) selon la dangerosité présumée de la mission.

Durant la seconde guerre mondiale, les aviateurs britanniques et américains ainsi que les agents de la SOE (Direction des Opérations Spéciales, service secret britannique) se voient systématiquement donné des souverains or car ils pouvaient être le garant de leur liberté quel que soit le pays dans lequel ils rencontraient des difficultés ou hostilités.
Comme les monnaies papier fluctuent vite et très largement, le souverain or est une valeur sûre.
Plus récemment et de manière tout aussi étonnante, plusieurs armées ont inclus des souverains dans leur kit de survie ; les aviateurs américains et britanniques et les agents spéciaux de la SOE ont cousu dans leur doublure de vêtements des souverains pour acheter nourriture, s’assurer un logement ou pour avoir un pouvoir de négociations en cas de conflits avec des forces ennemies.
En 1991, le Ministère de la Défense a investi pour £ 1 million de souverains or en prévision de la guerre du Golfe. Les pièces n’ayant pas servi à  l’armée ont été revendues quelques années plus tard, permettant même à  cette dernière de réaliser de jolis profits !