Réf. 13081472 Napoléon 20 Francs Marianne Coq - Liberté Egalité Fraternité

Référence :
13081472
Millésime :
1910
Etat :
SPL
Localisation du coffre :
Suisse
Poids brut :
6.45 g
Poids net :
(or pur): 5.81 g
Diamètre :
21.10 mm
Epaisseur :
1.31 mm
Pays d'origine :
FRANCE
Métal précieux :
OR
Principal métal vil :
CUIVRE
Titre :
900.000 ‰
Graveur :
Jules-Clément CHAPLAIN (1839-1909)
Atelier :
Paris (A)
Millésime de ce type :
1907-1914
Tirage :
74414415
Fiscalité :
Métaux précieuxInformations sur la fiscalité

Vente en cours de validation

Voir un produit similaire

Paiement 100% sécurisé! Paiement 100% sécurisé!
Contrôle anti-fraude
Protocole sécurisé SSL

Mode de paiement

En savoir + Information

mtype_2

Napoléon 20 F Marianne Coq Liberté Egalité Fraternité (avers)

Le Napoléon est le franc le plus emblématique de France. Il est une monnaie à  part entière. Frappé pour la première fois sous le règne de Napoléon Bonaparte en l'an XI du calendrier républicain (1802 et 1803 en calendrier grégorien), le Napoléon le plus « commercé » par les investisseurs est le Napoléon 20 Francs, largement émis à  partir de 1852.

Fiscalité : Métaux précieux
Pays d'origine : France
Métal précieux : Or
Métal vil : Cuivre
Titre : 900‰

 

 

 

Histoire Cette pièce a été conçue à  la fois pour prendre la relève du Louis d’or dans le cadre du système décimal et pour asseoir la grandeur de la France en Europe et partout dans le monde.Le Napoléon servira d’ailleurs d’étalon aux autres pièces des pays membres de l’Union Latine. Le franc Napoléon a traversé tant de changements de régimes (républicain, révolutionnaire, transitoire, Empire…), qu’il existe une abondance de catégories et de sous-catégories pour cette pièce.Le premier Napoléon – qui fut aussi le premier type de 20 francs or – était le 20 francs Bonaparte Premier consul, frappé en l’an XI du calendrier républicain (correspondant aux années 1802 et 1803 du calendrier grégorien). Mais tous les Napoléon frappés avant 1852 relèvent de la numismatique pure, en vertu de leur rareté et de leur état. Les « Napoléons d’investissement » sont émis à  partir de la 2ème République, à  partir de 1852. Description Il existe autant de catégories de pièces type Napoléon que de régimes mouvementés traversés par l’Histoire. Le premier millésime à  marquer l’avènement de la pièce date de 1852 avec le 20 francs Louis-Napoléon, aussi appelé Louis. Ensuite on distingue les séries Napoléon III et Marianne Coq :- De 1853 à  1860 : Napoléon III, tête nue- De 1854 à  1855 : 5 francs Napoléon III, tête nue, petit module- De 1854 à  1860 : 10 francs Napoléon III, tête nue- De 1855 à  1859 : 50 francs Napoléon III, tête nue- De 1855 à  1859 : 100 francs Napoléon III, tête nue- De 1861 à  1870 : 20 francs Napoléon III, tête laurée- De 1862 à  1868 : 10 francs Napoléon III, tête laurée- De 1862 à  1868 : 50 francs Napoléon III, tête laurée- De 1862 à  1870 : 100 francs Napoléon III, tête laurée- De 1871 à  1898 : 20 francs Génie, Troisième République qui, même si elle est en totale rupture avec la Napoléon III (par la mise en avant des valeurs républicaines succédant à  celles de l’Empire), cette pièce appartient à  la grande famille des Napoléons.- De 1878 à  1904 : 50 francs Génie- De 1878 à  1906 : 100 francs Génie avec inscription sur la tranche « Dieu protège la France »- De 1899 à  1906 : Marianne Coq 20 francs (« Dieu protège la France »)- De 1899 à  1914 : 10 francs Marianne Coq - De 1907 à  1914 : Marianne Coq 20 Francs avec inscription sur la tranche « Liberté Egalité Fraternité »- De 1907 à  1913 : 100 francs Génie (« Liberté Egalité Fraternité ») Caractéristiques Le Napoléon fut émis pour circuler et commercer, son titre de 900‰ lui permit ainsi de résister plus facilement aux transports et aux chocs. Le Napoléon existe en 5, 10, 20, 40 et 50 francs. Elles font respectivement 1,6 g ; 3,22 g ; 6,45 g, 12,9 g et 16,12 g : leur prix d’achat – bien qu’il dépende de l’état de la pièce et donc de sa prime – varie en fonction de leur poids. C’est une pièce qui s’adapte donc à  tous les budgets. Les plus courants sont les Napoléons 20 francs, les Napoléon 10 francs (ou demi-Napoléon), 5, 40, 50 et 100 francs relèvent plus de la semi-numismatique car plus rares et conservées en moins bon état, ce qui fait des pièces qui se négocient avec une prime plus élevée. Ses atouts C’est la pièce maîtresse de l’investisseur en or à  plusieurs égards.La Napoléon 20 francs est incontestablement la plus accessible de toutes (la Marianne Coq étant la plus emblématique dans cette catégorie), car sa prime de fond avoisine presque toujours le zéro et peut donc permettre de réaliser de belles performances en période de crise, lorsque la demande est plus forte.Le demi-Napoléon dispose d’un différentiel de prime très élevé et donc le plus intéressant quand les indicateurs macroéconomiques sont mauvais. La prime de fond du Napoléon 10 francs est généralement de 5 à  15% mais en 2008, sa prime « instantanée » avait atteint 80 à  100% en raison du vif intérêt suscité par la pièce. Anecdote Par exemple, lors de la crise des années 80, la prime des Napoléon avait atteint 100%. Un Napoléon qui valait 1000 francs en quantité d’or, sa valeur doublait avec la prime. A l’époque, cela a incité des faussaires à  réaliser des faux à  partir d’or véritable et d’empocher la prime pour se constituer un petit pactole.