Dollars US

Dollars US

Le dollar or américain est une pièce de légende. Eagle ou Buffalo, classique ou moderne, il bénéficie de l’aura très positive de ce que représentent les Etats-Unis, tant en termes de reconnaissance universelle que d’histoire (conquête, liberté, puissance économique…).

Les différents types de pièces

Il y a 7 super types trouvés.

Eagle 1/4 once 10 Dollars US

Eagle 1/4 once 10 Dollars US

Consulter nos 6 produits

Eagle 1/10 once 5 Dollars US

Eagle 1/10 once 5 Dollars US

Consulter nos 2 produits

1 gramme d'or pur - Liberty 20$ (LSP)

1 gramme d'or pur - Liberty 20$ (LSP)

Consulter nos 26 produits

20 Dollars US (Double Eagle)

20 Dollars US (Double Eagle)

Consulter nos 6 produits

Eagle 1 once 50 Dollars US

Eagle 1 once 50 Dollars US

Consulter nos 5 produits

Description

Jusqu’en 1906, on retrouve sur l’avers des dollars or américains la figure de la Liberté, dessinée par Christian Gobrecht. A partir de 1849, le graveur James B. Longacre (premier graveur à  porter ses initiales sur les pièces américaines) reprend l’illustration de la Liberty pour illustrer les pièces 20$ - Double Eagle, jusqu’en 1906. En 84 années de production, 175 millions de pièces de 20$ (Double Eagle Liberty de Longacre) ont été émises, avec une valeur faciale totale de 3 milliards et demi de dollars.

A partir de 1907, l’avers des pièces change. C’est le célèbre sculpteur Augustus Saint-Gaudens qui réalise les dessins qui figureront sur les nouveaux dollars : la légendaire tête d’amérindien que l’on retrouve sur les 2,5$ et 5$. C’est la tête de la Liberté couronnée d’une coiffe d’indien en plumes qui illustre les pièces de 10$. La figure de l’aigle aussi est remaniée. Un aigle réaliste, assis, de profil gauche remplace l’aigle figuré aux ailes déployées devant l’écusson.

Sur les pièces de 20$ (Double Eagle), avers et revers sont remaniés. La pièce est une véritable œuvre d’art : d’un côté, la sculpturale figure de la Liberté se dresse en pied se détachant sur un soleil levant avec en arrière-plan le Capitole. Elle tient dans sa main droite une torche et dans sa main gauche un rameau d’olivier. Un aigle qui vole vers l’ouest au-dessus des rayons du soleil est représenté de l’autre côté.

L’Eagle se décline en pièces de :
- 20$ ou Double Eagle (33,44 g)
- 5$ ou demi-Eagle (8,35 g)
- et 2,5$ ou quart-Eagle (3,76 g)
L’Eagle a même été frappée en format de 1$, mais celle-ci, trop petite et trop peu maniable, a vite été abandonnée.

Les dollars or américains, largement utilisés de par le rayonnement commercial international des Etats-Unis, étaient conçus pour résister, avec un titre robuste de 900.00‰.

Caractéristiques

Valeur Faciale Poids matière pur (g.) Poids brut (g.) Diamètre (mm) Epaisseur (mm) Fiscalité
10 Dollars US 7.77506 8.48000 22.00 1.78 Cours légal
5 Dollars US 3.10751 3.39000 16.50 1.26 Cours légal
15.04620 16.71800 27.00 2.20 Métaux précieux
7.52310 8.35900 21.60 1.90 Métaux précieux
1.00000 1.00000 0.00 0.00 Métaux précieux
3.76200 4.18000 18.00 1.10 Métaux précieux
30.09240 33.43600 34.00 2.48 Métaux précieux
50 Dollars US 31.10363 33.93000 32.70 2.87 Cours légal
25 Dollars US 15.54672 16.96000 27.00 2.15 Cours légal

Histoire

Depuis les débuts de la colonisation du territoire jusqu’en 1792, les Etats-Unis commerçaient surtout avec des pièces étrangères. Comme le pays ne disposait pas assez de livres anglaises pour ses échanges, il utilisait surtout des escudos ou des pistoles en provenance des colonies espagnoles d’Amérique du sud, des reis portugais en provenance du Brésil ou encore des louis d’or français.

En 1792, le premier texte de loi sur la monnaie stipulait que sur l’avers de ces premières pièces devaient figurer « une allégorie de la liberté et la date », et sur le revers un aigle. Les premiers dollars or (des pièces de 10 et de 5 dollars, des eagles et demi-eagles) furent frappés à  partir de 1795.

A cause de l’absence de valeur faciale sur les premiers dollars et du ratio or/argent, il était plus avantageux d’expédier les dollars américains en Europe pour les fondre et les refrapper aux valeurs faciales en cours en Europe. On cessa alors d’émettre des dollars pendant 30 ans, jusqu’à  ce qu’une nouvelle loi relative à  la monnaie réévalue l’or par rapport à  l’argent.
De nouveaux dollars furent mis en circulation en grandes quantités, toujours avec les pendants liberté/aigle.
Pays de la ruée vers l’or (qui débuta en 1848 après la découverte de quelques pépites à  Sutter’s Mill), les Etats-Unis tirèrent rapidement profit de cette manne pour frapper leurs propres pièces et devinrent complètement autonomes. L’or découvert en Californie eut d’ailleurs une incidence notable sur le marché de l’or.

Jusqu’en 1933, la pièce en or de 10$ américaine aussi connue sous le nom d’Eagle, est la monnaie officielle. Elle pèse 16,72 g. Le tirage de la pièce est si prolifique qu’elle fait aujourd’hui partie des pièces d’investissement les plus commercées sur le marché. Jusqu’en 1906, le motif de l’avers de l’Eagle est la figure de la Liberté et à  partir de 1907 une tête d’indien, avec la devise « IN GOD WE TRUST » à  partir de 1908. Cette dernière, émise à  plusieurs millions d’exemplaires et que l’on trouve souvent encore en très bon état est très populaire auprès des investisseurs et des collectionneurs pour le cachet historique que revêt sa figure de légende.

Après la crise de 1929, l’or des Américains fut réquisitionné. La frappe des monnaies d’or cessa en 1933. Franklin Roosevelt retira les pièces de la circulation et donna l’ordre aux banques de les renvoyer au Trésor afin de constituer une couverture pour la monnaie de papier. Cet ordre, du 6 mars 1933, précisait que tout l’or, importé ou extrait sur le territoire national, devrait être vendu au Trésor au prix de 35 dollars l’once. Il permettait cependant aux collectionneurs et marchands de conserver ou d’échanger les pièces d’or dont la valeur numismatique était reconnue.

Une fois levé le « tabou de l’or », forts du succès de leur ancienne monnaie légale, les Etats-Unis décidèrent d’émettre à  nouveau des dollars en or à  des fins d’investissement.
L’american eagle, émise à  partir de 1986, possède une quantité d’or plus importante (916.670‰) et se divise en valeurs unitaires d’une once (50$, 33.92 g), une demie once (25 $, 16.96 g), quart de once (10$, 8.48 g) et dixième de once (5$, 3.39 g). Elle reprend la très belle figure de la Liberté de Saint-Gaudens d’un côté et l’aigle royal de l’autre.
Reconnue dans le monde entier, c’est aujourd’hui la pièce en or d’investissement américaine la plus vendue au monde.

L’american Buffalo est l’autre pièce emblématique des Etats-Unis. C’est la plus récente et la première pièce en or 24 carats (999,9‰ d’or) émise par les Etats-Unis. Les dessins qui figurent sur l’avers et le revers (un Indien de profil droit et un bison) ont été inspirés par ceux créés par le sculpteur James Earle Fraser pour les « Têtes d’Indiens » (Indian Head) en nickel de 1913. Comme l’american eagle, la Buffalo est déclinée en pièces d’une once et ses 3 subdivisions.
Frappée pour la première fois en 2006, la pièce-lingot fut lancée sur le marché à  la fois pour rivaliser avec les autres pièces de 24 carats et pour répondre à  la très forte demande des Américains en or physique, comme ce fut le cas après la crise des subprimes.

Atouts

Le dollar or américain est une pièce de légende. Eagle ou Buffalo, classique ou moderne, il bénéficie de l’aura très positive de ce que représentent les Etats-Unis, tant en termes de reconnaissance universelle que d’histoire (conquête, liberté, puissance économique…). C’est un des placements les plus sûrs dans l’or physique.

Si les dollars américains classiques comptent d’innombrables particularités qui en font des raretés numismatiques, les dollars les plus courants (10 dollars US liberty, 20 dollars US double eagle liberty de Longacre, 10 dollars Indien de Saint-Gaudens, 20 dollars liberty de Saint-Gaudens) sont d’excellents placements et de sécurisation de l’épargne qu’il faut impérativement posséder dans une optique de diversification. En termes de placement, les pièces d’or américaines de 10 et 20 dollars occupent la deuxième et la troisième marche du podium après les Napoléons.

Les dollars émis plus récemment sont de très belles œuvres d’art qui ne dépareilleront pas à  côté des autres beautés d’une once d’or pur : panda chinois, maple leaf canadienne, philharmonique autrichienne, vera valor... Avec une quantité d’or avantageuse.

Autre avantage qui plaide en la faveur de l’investissement dans le dollar, le nom de la devise qui sert toujours et encore de référence internationale : une sorte de passe-partout universel en cas de crise grave.

Sources

https://www.loretlargent.info/or/20-dollars-double-eagle-liberty-de-longacre/2254/